Comprendre le cycle de vie d’un produit

Comprendre le cycle de vie d'un produit

Pour atteindre le stade de la consommation après son achat, les produits sont fabriqués suivant un processus bien établi tout en faisant intervenir plusieurs facteurs dont l’impact diffère selon les étapes. Pour mieux comprendre ce processus, vous devez mener une étude approfondie qui repose majoritairement sur son processus de développement. En effet, la compréhension du cycle de vie d’un produit ou d’un service permet aux entreprises de déterminer l’évolution des ventes au sein d’une société. Une telle étude aide les dirigeants d’entreprises à mettre en place des bonnes stratégies de management et de marketing afin d’accroitre la rentabilité au niveau des ventes.

Cycle de vie d’un produit : qu’est-ce que c’est ?

Toutes les entreprises de production ont déjà eu recours à cet outil. Il se montre efficace au moment de la mise en place d’une stratégie de production et de pénétration du marché afin de résister face à la concurrence à laquelle font face de nombreuses entreprises. Cette approche permet d’entreprendre des actions significatives capables de vous maintenir sur une période de temps précise sans oublier l’augmentation du volume des ventes des produits. Cet outil indispensable du marketing apparaît de ce fait comme l’ensemble d’étapes par lesquelles un produit passe depuis sa conception, sa transformation jusqu’à sa consommation.

A lire également : Comment faire pour construire votre entreprise en écrivant des articles

Quelles sont les différentes phases d’un produit ?

L’établissement d’un produit dépend de plusieurs étapes. Bien avant l’entrée dans le vif du sujet, il est judicieux d’accorder une attention particulière aux éléments qui précèdent cette phase de commercialisation. Il s’agit entre autres de l’idée sur laquelle repose la conception du produit en question. En effet, tout part d’une pensée qui suit un certain nombre d’étapes pour être matérialisée. Parler « d’idée » nous renvoie inéluctablement à un contexte abstrait, donc théorique. Pour mieux comprendre le cycle de vie d’un produit ou d’un service, il devient important de s’intéresser à son aspect pratique qui se matérialise en 5 étapes.

Prototype

À ce niveau, le produit est en gestation ou en développement présentant une rentabilité quasi-nulle bien qu’entrainant des coûts plus ou moins élevés. Durant cette étape, le produit commercialisé n’apporte rien à la société de production qui réalise une perte sur ce dernier. Encore considéré comme une étape post-lacement, la notoriété du produit se construit peu à peu et sa distribution se fait progressivement sur les réseaux de distribution.

A lire aussi : 5 étapes pour bâtir votre marque personnelle et votre entreprise avec la prise de parole en public

Phase de lancement

Puisque le produit ou le service que l’entreprise propose est encore très peu connu, cette étape consiste à le vulgariser tout en entrainant des coûts au niveau de la promotion et de la production. Cela ne peut pas encore lui permettre d’apporter une forte rentabilité à l’entreprise d’autant plus que sa commercialisation n’est pas encore effective sur le marché. L’objectif principal à ce niveau est de faire connaître le produit auprès du plus grand nombre de consommateurs possible.

cycle de vie complet du produit

Phase de croissance

Étant donné que le produit est déjà présent sur le marché depuis quelque temps, rendu à ce stade, il doit commencer à produire des bénéficies à l’entreprise. Sa rentabilité proviendra sans doute des parts de marché qu’il va gagner. Si cette étape peut être considérée comme l’une des plus importantes, c’est bien à cause du fait qu’elle permet à la société de réaliser des économies. Cependant, le plus grand défi demeure sur sa constance car se maintenir sur le temps est le plus difficile or c’est ce que recherchent tous les producteurs. C’est ce niveau de croissance qui permet aux entreprises de résister face à la concurrence observée sur le marché.

 

Phase de la maturité

Cette étape se caractérise par le phénomène de stagnation. À ce niveau, le produit ne perd ni ne gagne des parts de marché, mais serait dans une position stagnante. Bien que la rentabilité soit élevée, le produit n’est cependant plus en croissance. Toutefois, les coûts de production deviennent faibles du fait de la parfaite maitrise du processus. Les experts conseillent d’ailleurs de relancer la promotion du produit qui apparaît comme une garantie pour sa longévité bien que les coûts restent importants. C’est également pendant cette étape que l’entreprise doit investir dans la production d’un nouveau produit grâce à ses ressources de réserve. En se servant de la notoriété de l’ancien produit, on est sûr d’influencer le marché avec le nouveau d’autant plus qu’il proviendrait d’un même producteur.

La phase de déclin

Comme son nom l’indique, cette étape représente la fin de vie du produit où sa rentabilité et ses parts de marché sont en décroissance.  Cela est le plus souvent la résultante de la perte d’intérêt des consommateurs vis-à-vis du produit. Votre produit peut également arriver à ce stade lorsqu’un nouveau produit, similaire à ce dernier a fait son entrée sur le marché et qu’il aurait gagné toutes les parts de marché.

Il faut néanmoins préciser que tous les produits ne passent pas forcément par toutes ces étapes car certains restent indéfiniment sur la phase de maturité sans toutefois connaitre de déclin.

Quels sont les différents types de courbes d’évolution ?

Les courbes d’évolution d’un produit varient d’une entreprise à une autre. On peut de ce fait représenter le cycle de vie des produits de plusieurs façons.

La séquence à double cycle : le cycle de vie du produit connait plusieurs changements à cause de la tendance du marché.

Cycle à rebondissement : l’intérêt du marché reste en continue bien que la manifestation se fasse par à coup.

Cycle « croissance-déclin-stabilité » : le produit connait un court moment de déclin avant de reconnaitre une phase de stabilisation importante jusqu’à arriver à un niveau de croissance stable.

Modes : le produit se manifeste par une étape d’une forte croissance avant de connaitre un faible déclin. Puisque que la décroissance se fait lentement, les effets de ce déclin peuvent être facilement identifiables et permettraient à l’entreprise de se relancer plus rapidement.

Gadgets : la vitesse de croissance est aussi forte que celle de son déclin. Malgré sa courte présence sur le marché, il réussit à gagner des parts de marché importantes.

L’élaboration du cycle de vie d’un produit ou d’un service aide à définir une démarche stratégique efficace de l’entreprise. On peut facilement comprendre le processus d’évolution commerciale du produit.