Quelles sont les solutions pour faciliter l’accès au crédit pour un entrepreneur ?

Diverses solutions de financement s’offrent aux entrepreneurs pour lancer leurs activités : prêt bancaire, affacturage, crédit-bail, etc. Le souci est qu’il paraît souvent difficile pour les entrepreneurs d’accéder à ces crédits. Outre la difficulté d’attirer des investisseurs potentiels, ils sont également confrontés à des conditions assez strictes pour pouvoir obtenir des prêts auprès des banques. Heureusement, il existe d’autres solutions facilitant l’accès au crédit pour un entrepreneur. Découvrez-les dans cet article.

Comparateur de crédit

Le prêt bancaire constitue l’une des solutions de financement les plus choisies par les entrepreneurs. De nombreuses alternatives s’offrent à eux : prêt classique, location avec option d’achat (LOA), crédit-bail, mobilisation de créances, etc. Seulement, la plupart d’entre eux sont confrontés à un certain nombre de problèmes qui ne leur permettent pas d’obtenir le financement dont ils ont besoin. Parmi ceux-ci, on peut citer les conditions imposées par l’établissement de crédit, comme le taux d’intérêt. Ils fuient les taux élevés dans le souci de préserver la rentabilité de leur investissement.

A découvrir également : Entreprise : Pourquoi choisir la location de bureaux dans le 8ᵉ arrondissement de Paris ?

Heureusement, une solution permet de dénicher les meilleures conditions de crédit : le comparateur de prêt. Il s’agit d’un outil proposé par certains sites, comme sur verilor.fr, et qui permet de dénicher simplement et rapidement toutes les informations liées à une proposition de prêt. Grâce à celui-ci, l’entrepreneur est en mesure de connaître en quelques clics seulement les offres de crédit disponibles sur le marché. Le comparateur, comme son nom l’indique, facilite également la comparaison de ces offres. Ainsi, il est plus facile pour l’entrepreneur de trouver le crédit le plus adapté à sa situation. Il est à préciser que l’outil s’utilise gratuitement et sans engagement.

Le business plan

Outre le comparateur de crédit, le business plan est aussi l’une des solutions facilitant l’accès au financement. Il s’agit, avant tout, d’un document servant à définir le plan d’action commercial et financier de sa future entreprise afin de soutenir son développement. Il est généralement créé non seulement dans le cadre de la création d’entreprise, mais également dans la reprise d’entreprise.

A lire en complément : Décrocher son Diplôme ADVF: une reconnaissance de votre engagement

À qui s’adresse le business plan ? Alors, outre l’entrepreneur lui –même, ce document s’adresse également au porteur de projet, aux investisseurs et aux futurs partenaires de l’entreprise. En quoi le business plan constitue-t-il une solution de financement ? Alors, il permet de rassurer les potentiels partenaires et financeurs. S’il est établi d’une manière claire, méthodique et convaincante, il facilite votre obtention des financements extérieurs, comme la levée de fonds ou encore le prêt professionnel auprès des banques.

Les aides au financement

Il existe un certain nombre de dispositifs conçus pour faciliter l’accès des entrepreneurs au crédit.

La collecte de fonds

La collecte de fonds fait partie des alternatives au prêt bancaire. Celle-ci consiste à recourir à ses proches pour financer son projet de création d’entreprise. Il peut s’agir des amis, des membres de la famille, etc. L’atout de cette solution de financement est qu’elle n’est pas soumise à l’impôt sous certaines conditions fixées par loi : que le donateur ait moins de 80 ans, que le bénéficiaire soit un descendant (enfant, petit-enfant, arrière-petit-enfant) et qu’il soit majeur ou émancipé. Par ailleurs, le don doit être constaté par un acte sous seing-privé ou par un acte notarié.

Le prêt d’honneur

Le prêt d’honneur désigne un prêt sans garantie ni caution personnelle. Il est généralement inscrit en fonds propres et il n’est soumis à aucun taux d’intérêt. Le montant d’un prêt d’honneur peut aller jusqu’à 90 000 €. Nombreux sont les réseaux d’accompagnement qui le proposent, comme Réseau Entreprendre, Initiative France ou encore Association pour le droit à l’initiative économique.

Le micro crédit

Celui-ci s’adresse aux entrepreneurs qui ont du mal à se financer auprès des banques. Le micro crédit s’utilise pour le financement de la création, la reprise et la consolidation d’une entreprise. Il est proposé par des acteurs associatifs avec un montant pouvant aller jusqu’à 20 000 €. Pour en bénéficier, un certain nombre de critères est exigé sur le porteur de projet, le projet et la capacité de remboursement.

Les autres aides au financement

D’autres solutions de financement s’offrent également aux entrepreneurs, comme :

  • Les business angels: il s’agit des fonds fournis par les entrepreneurs eux-mêmes ou par les anciens cadres de l’entreprise ;
  • Les fonds d’investissement, qui désignent la participation en capital des actionnaires professionnels dans une entreprise non cotée en bourse ;
  • Les prêts interentreprises, qui proviennent des autres entreprises ;
  • Les concours, qui sont organisés par des fondations, des associations, des écoles ou des organisations d’entrepreneurs. Ils s’adressent dans la majorité des cas aux nouveaux entrepreneurs.

à voir

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy