Télétravail : une méthode destructrice pour les jeunes

Une jeune femme en télétravail

Depuis le début de la crise sanitaire, le télétravail est devenu une véritable nécessité. Cependant, une population souffre véritablement de cette nouvelle méthode de travail : les jeunes salariés. Il est nécessaire de résoudre le problème avant de créer une fracture intergénérationnelle dans le monde de l’entreprise.

Une véritable détresse psychologique

La généralisation du télétravail a permis à beaucoup de sociétés d’accélérer la digitalisation de leurs ressources humaines. Et même lorsque la pandémie sera terminée, les entreprises vont garder une part de télétravail. En effet, nous nous dirigeons vers une véritable hybridation du travail sur le long terme pour une plus grande productivité.

A voir aussi : Quelles sont les indemnité lors d'un licenciement economique ?

Les personnes qui suivent une formation management l’ont déjà bien compris, les managers vont devoir encadrer leurs équipes en prenant en compte le fait que le travail sera divisé en deux parties : du distanciel et du présentiel.

Cependant, il y a une population pour qui le télétravail est devenu un véritable piège. Il s’agit des jeunes salariés qui découvrent le monde du travail et pour eux le distanciel n’est pas du tout un avantage. En effet, plus de 62% des salariés de moins de 29 ans sont en détresse psychologique au bord d’une profonde dépression.

A voir aussi : Comment calculer son DIF avant 2015 ?

Un véritable déséquilibre dans la construction sociale

Mais pourquoi les jeunes se démotivent-ils face au télétravail ? Et bien contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette génération très «digitale» a besoin de se construire en découvrant les contraintes du monde de l’entreprise mais aussi ses bienfaits comme la relation avec les autres, le rapport au travail, l’apprentissage, l’ambition, la cohésion, la solidarité, l’esprit d’équipe, etc.

C’est grâce à cet équilibre que le jeune peut passer à l’âge adulte et s’intégrer dans le monde du travail. Il s’agit d’une étape indispensable dans la construction de soi tout comme une rencontre amoureuse, la création de sa famille, l’éloignement des parents, l’installation dans son propre chez-soi, etc.

Un véritable problème de contact humain

En conclusion, le télétravail ne permet pas cette construction sociale si importante pour les jeunes salariés. Le travail à distance prive les jeunes du contact humain avec leurs collègues ainsi que de la relation physique à l’entreprise. Lorsque la pause café n’est pas possible, il n’y a pas de bavardages agréables entre collaborateurs, il n’y a pas d’échanges humains.

Le fait de se retrouver face à un écran toute la journée peut en démotiver beaucoup. Et pourtant, nous avons bien vu que le travail à distance pouvait sauver une entreprise pendant une crise sanitaire et même accroître sa productivité en temps normal. Il est donc nécessaire d’inventer de toutes nouvelles façons de garder un lien social entre collègues.