Comment calculer son besoin en fonds de roulement ?

Comment calculer son besoin en fonds de roulement

Le processus de création d’une entreprise passe généralement par l’élaboration d’un business plan. Cet important document intègre un indicateur financier qui est le BFR ou Besoin en Fonds de Roulement. Il s’agit de la somme que la société doit avoir à disposition pour pouvoir supporter ses charges courantes avant de commencer à percevoir les revenus de la vente de ses produits ou services.

Le BFR permet également de justifier l’autonomie de l’entreprise à court terme et aide à rassurer les potentiels partenaires du projet. Découvrez dans cet article la méthode de calcul du besoin en fonds de roulement.

A lire également : Apporter de la valeur grâce à vos solutions techniques

Définition du besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement peut se définir comme le montant qu’une entreprise doit disposer à l’effet de couvrir les décalages de trésorerie occasionnées entre les entrées et les sorties.

De tels décalages résultent généralement de l’exploitation de la structure. Une entreprise qui dispose d’un besoin en fonds de roulement plus grand que 0 est par exemple une entreprise qui doit payer ses fournisseurs tous les 30 jours mais qui a des clients qui ne payent qu’au bout de 60 jours.

A voir aussi : Zone franche à Dubaï : comment ça marche ?

Il apparaît évident que la majorité des entreprises recherchent un besoin en fonds de roulement positif. En d’autres termes, elles doivent susciter des fonds pour parer aux décalages de trésorerie.

Lorsqu’une entreprise reçoit avant de décaisser, son besoin en fonds de roulement sera inférieur à 0. Dans ce cas, on parlera plutôt de ressources en fonds de roulement. C’est le cas par exemple des entreprises spécialisées dans la grande distribution car les clients paient cash.

Importance du besoin en fonds de roulement pour une entreprise

Le besoin en fonds de roulement se calcule en fonction du nombre de jours de chiffre d’affaires. Il permet entre autres :

D’avoir une mesure de la santé financière de votre entreprise : elle aide à évaluer la viabilité de l’entreprise en procédant à l’analyse des résultats obtenus ;

De financer le cycle d’exploitation de votre entreprise.

Vous devez savoir que le calcul du besoin en fonds de roulement est une étape cruciale lors de la création ou de la reprise d’une entreprise. Elle doit être faite avec le plus grand soin, car dans le cas contraire un besoin en fonds de roulement erroné pourra causer la disparition de la société.

calculer son besoin en fonds de roulement

Dans le cas où vous ne disposez pas des compétences requises pour effectuer ce calcul, il est conseillé de faire appel à un professionnel (expert-comptable, etc.) ou alors à une agence spécialisée dans la création d’entreprise.

Calcul du besoin en fonds de roulement : la méthode

Cas d’une entreprise de prestations de service

Pour une entreprise spécialisée dans la prestation de service (c’est-à-dire qu’elle n’a pas de stock de marchandises), le calcul du besoin en fonds de roulement va se faire en tenant compte des paramètres suivants :

Le coût d’une journée normale de travail ;

La totalité des charges courantes y compris la rémunération ;

Ainsi que le nombre de jours requis pour réaliser la mission du client ;

La formule sera alors la suivante :

BFR = Travaux en cours + Encours moyen (créances clients) – Encours moyen (acomptes clients)

Cas d’une entreprise offrant des produits

Trois variables vont influencer le calcul du besoin en fonds de roulement. Il s’agit notamment : du délai de paiement (négocié avec les fournisseurs) ; le délai de règlement (accordé aux clients au moment de l’émission de la commande) et le délai de rotation des stocks.

Les calculs intermédiaires sont les suivants :

Délai de paiement (en jours) = (Dettes des fournisseurs / Achats TTC) x 360 ;

Délai de règlement (en jours) = (Créances clients / Chiffres d’affaires TTC) x 360 ;

Délai de rotation des stocks (calculé en jours) = (Stock moyen disponible / coût de production) x 360 ;

Le besoin en fonds de roulement sera donc calculé par la formule simplifiée suivante :

BFR = Stocks + Créances (créances clients + autres créances) – Dettes (il s’agit de la totalité des dettes non financières).

Le besoin en fonds de roulement peut aussi se calculer par une formule étendue qui va prendre en compte les emplois d’exploitation ainsi que les ressources d’exploitation de l’entreprise.

à voir

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy