Les erreurs à éviter dans un CV d’ingénieur

Un ingénieur

Vous êtes ingénieur et vous cherchez un poste qui vous met en valeur ? Dans ce cas, vous devez fournir un CV qui soit digne de votre grade professionnel. Les recruteurs ne peuvent pas inventer ce que vous savez ni ce que vous avez d’authentique par rapport aux autres candidats. Normalement, les CV d’ingénieur doivent montrer surtout les connaissances techniques et les capacités de résolution de problèmes. Voici donc les erreurs à ne pas faire dans votre CV.

Un CV non mis à jour et trop long

La première chose qui pourrait faire reculer un recruteur sur un CV bien avant de le lire, c’est sa longueur. Si vous lui adressez un CV trop long, il pourrait s’énerver trop tôt et risque de jeter votre candidature à la poubelle bien que vous ayez toutes les qualités requises. Un CV trop long signifie que vous ne l’avez pas mis à jour. Eh oui, si vous avez tout relu et vérifié, il ne doit pas dépasser une page ou 2 au maximum.

A découvrir également : Diagramme d'Ishikawa : comment faire ?

Afin de vous assurer que tout y est, vous devez vérifier en relisant plusieurs fois votre CV. Sinon, avant de rédiger, vous pouvez lister toutes vo compétences ou toutes vos qualités sur un brouillon pour faire le tri. Cela vous aidera également à ne pas dépasser la limite d’une page. Dans un CV d’un ingénieur chimiste, par exemple, il n’est pas utile de citer toutes les expériences chimiques que vous avez pu effectuer. Ne mentionnez que les essentielles.

Bref, mettez en tête que ce n’est pas un ingénieur comme vous qui va lire votre CV mais plutôt un professionnel en Ressources Humaines. Mieux vaut donc ne se concentrer que sur les points et les projets importants. Le reste, vous pouvez l’inclure dans votre lettre de motivation ou en parler pendant l’entretien.

A lire en complément : Gérer les différentes générations

Un CV mal structuré

En continuation avec la présentation, un CV d’ingénieur gagnant ne doit pas non plus être mal structuré. Avec vos 9 ans d’expériences, vous devez sans doute savoir comment les présenter un à un sans qu’aucun ne soit délaissé. Le fait que vous-même vous débrouiller pour donner une belle structure à toutes les rubriques composant votre CV facilite la tâche du recruteur de faire le tri et de vous choisir.

Il est donc primordial que la mise en page soit claire et que les informations soient présentées de la meilleure manière qui soit. De plus, un CV bien structuré e dit beaucoup sur vous. C’est la preuve irréfutable que vous êtes une personne digne de prendre des hautes responsabilités comme les tâches d’ingénieur.

Un CV trop coloré ou trop fantaisiste

Ingénieur que vous êtes, vous devrez savoir que la fantaisie n’est pas du tout professionnelle. Ainsi, votre CV doit être le plus « clean » possible. Comment cela ?

Cela signifie que vous ne devez pas être fantaisiste dans la présentation de votre CV. Ajouter trop de couleurs ou des designs trop encombrants n’est pas la bonne solution pour vous démarquer des autres candidats. Au contraire, vous devrez rester le plus simple possible sans toutefois délaisser l’essentiel.

Vous pouvez jouer avec les couleurs mais seulement 2 à 3 et choisissez des couleurs sobres comme le noir et le blanc, par exemple. Préférez également utiliser des listes à puces si nécessaires au lieur de faire de longues phrases. Utilisez également des polices professionnelles comme Arial ou Times New Roman. Et choisissez une taille d’écriture assez lisible entre 10 à 12 pour le contenu et entre 14 à 16 pour le titre et les sous-titres. Prenez des marges de 2 cm pour chaque côté.

L’oubli de l’introduction

Eh oui, les recruteurs préfèrent surtout les candidats qui se présentent en quelques lignes dans leur CV d’ingénieur. Il s’agit de l’en-tête et de l’accroche de votre CV. Cela signifie qu’il faut une introduction à votre CV. Comment le faire ?

Présentez-vous de la plus simple des manières qui soit et ajoutez-y 2 à 3 qualités personnelles que vous avez. Comme phrase de présentation, vous pouvez vous inspirer de cet exemple : « Je suis un ingénieur mécanicien spécialisé en conception dans le domaine électrique avec 5 années d’expérience. » C’est très simple mais qui est très intéressant aux yeux du recruteur pour lui donner envie de collaborer avec vous.

Pour les qualités, vous avez le choix entre :

  • Aptitudes en communication interpersonnelle ;
  • Soin du travail bien fait ;
  • Leadership ;
  • Travail d’équipe ;
  • Esprit de synthèse ;
  • Etc.

Vous pouvez également vous distinguer avec quelque chose de particulier comme « communicateur hors pair », si vous souhaitez vous démarquer des autres. Vous pouvez aussi y ajouter ce que vous projetez de faire à travers votre candidature ou les études que vous avez suivi pour postuler à cette offre.

Si vous êtes membre de l’Ordre des ingénieurs de votre localité ou de votre pays, ne manquez pas de le citer. Cela augmente vos chances d’être pris surtout s’il s’agit d’une candidature internationale. Vous pouvez également mentionner que vous maîtrisez des langues étrangères car c’est utile dans votre secteur d’activités.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas en mettre trop. Il faut être clair, simple et précis. Il n’y a pas de place aux devinettes dans votre CV puisque le recruteur n’a pas le temps pour cela étant donné qu’il reçoit près de 300 candidatures sur une seule offre d’emploi d’ingénieur.

Un CV non adapté aux attentes de l’entreprise visée

Faites bien attention aux informations que vous ajoutez dans votre CV. Il faut qu’elles correspondent aux attentes de l’entreprise visée. Ne dites donc que ce qu’elle peut rechercher en vous.

Pour ne pas faire d’erreur, essayez de modifier le titre en reprenant les termes de l’annonce. Evitez également de lister vos objectifs car il se peut que cela ne marche pas avec ceux de l’entreprise. Gardez-les pour vous et n’en parlez que si l’on vous demande à l’entretien.

L’essentiel est de rester sur la description des tâches et l’ajout des mots-clés (ceux de l’annonce) pour permettre aux robots ou aux logiciels utilisés dans les procédures de recrutement de reconnaître et de lire votre candidature.

Les références

Contrairement à ce que vous pouvez penser, les références ne sont pas nécessaires à citer dans un CV. Ce n’est qu’à l’étape suivante, pendant l’entretien, que l’on demande cela aux candidats. Le fait d’introduire des références dans votre CV ne fait que leur donner la place destinée aux autres informations plus importantes.

à voir

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy