Comment prospecter ses cibles sur LinkedIn et par mailing?

Le marketing constitue une clé désormais non négligeable à la réussite d’un projet d’entrepreneuriat. Lors d’un démarrage d’activité, il est primordial de peaufiner sa stratégie de ciblage afin d’espérer prospérer, devenir rapidement rentable, puis grandir en étendant son cœur d’activité.

De l’exercice freelance à la création d’un projet en équipe, les compétences de prospection qui cristallise une énorme partie du travail premier peuvent manquer.

Lire également : Conseils pour bien choisir et entretenir son tampon encreur

Heureusement, des outils d’accompagnement sont apparus dans le but de prodiguer des conseils très personnalisés et pallier les carences d’expertise dans ce domaine. On en retrouve un exemple sur cette page

Pourquoi prospecter sur LinkedIn et par mail ?

LinkedIn s’est implanté dans les connexions professionnelles à la manière d’un boulet de canon il y a de nombreuses années maintenant, mais de nouveaux inscrits ne cesse de rejoindre ce grand réseau. En 2022, on compte plus de 830 millions d’aficionados à travers 200 pays. Dans l’hexagone, on en retrouve plus de 22 millions dont une moitié active quotidiennement. Il paraît donc ahurissant de ne pas en faire usage.

A lire également : Quels sont les différents types de signalétique pour améliorer la visibilité d’une entreprise 

De plus, en réseau social, il encourage par essence ce que l’on appelle le social selling, traduit littéralement dans la langue de Molière par de la vente sociale. Concrètement, cela définit un modèle d’interactions plus direct et plus informel. Tout ceci participe à créer un lien de proximité avec les prospects démarchés en plus de pouvoir très facilement les segmenter par pertinence de campagne.

Concernant le bien fondé de l’envoie de campagne emailing, il est important de souligner que c’est la pratique qui obtient le meilleur ROI (Return of Investment), retour sur investissement, donc. Moins onéreuse que la plupart des autres solutions que l’on trouve sur le marché, elle permet d’ajuster ses stratégies en faisant usage de technique d’A/B testing notamment. Cela permets de tester plusieurs contenus en analysant dans un premier, puis en comparant par la suit les taux d’ouverture des différents mails.

Comment maximiser sa prospection ? 

Les outils sont innombrables, le risque de lancer des bouteilles à la mer sur une multitude de plateformes n’apportera certainement pas les résultats escomptés. Il est probablement plus judicieux de privilégier un ou deux canaux de prospection et de les chiader au maximum.

Pour gagner en cohérence et gagner en temps de gestion quotidienne, il est conseillé d’utiliser un outil à la fois capable de lancer vos campagnes d’e-mailing ainsi que celles sur le réseau social professionnel qu’est LinkedIn.

D’une part parce que ces outils ont été pensés pour vous faire gagner en efficacité et surpassent largement les possibilités humaines exécutantes. Là où un outil tel que Waalaxy enverra 100 demandes de connexions hebdomadaires avec un contenu personnalisé à chaque potentiel futur client, vous stagnerez à deux ou trois dizaines avec un texte introductif minoré en terme d’impact. 

Il n’y a pas de secrets, pour réussir un lancement d’activité, il faut contacter un maximum de personnes sensibles à votre projet en adressant un message expert qui répond à un besoin et suscite l’envie ; et souvent, le temps manque. Il est donc appréciable de s’entourer des meilleures solutions techniques.

à voir

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy