Assistant virtuel : quel travail, quel tarif et comment devenir assistant ?

Avec la montée en puissance de la digitalisation des entreprises, plusieurs métiers ou postes de travail qui exigeaient une présence physique sont de plus en plus remplacées par des employés virtuels.

C’est le cas du métier d’assistant virtuel qui permet aux entrepreneurs de déléguer certaines tâches de leur structure à des freelances avec une plus grande flexibilité pour les deux parties. Qu’en est-il exactement de ce métier ? À quelle rémunération s’attendre et comment faire pour se lancer ? Les réponses à ces questions dans cet article.

A lire également : Tout ce que vous devez savoir sur le leadership, vous l'avez appris à la maternelle.

La fonction d’assistant virtuel : parlons-en !

Qu’est-ce que le métier d’assistant virtuel ?

Métier jusque-là encore très peu connu, l’assistant virtuel ou « Virtual Assistant » en anglais se démocratise de plus en plus et commence à attirer plus d’entreprises. Aujourd’hui, les entreprises préfèrent solliciter les services d’un assistant virtuel plutôt que d’embaucher un salarié pour effectuer diverses tâches (envoi de courriers, travaux administratifs).

C’est une façon pour ses entreprises d’externaliser les services de secrétariat et pouvoir faire des économies. L’assistant virtuel travaille à distance et il est généralement disponible pour effectuer toutes les missions qu’on peut lui confier. Il est de votre devoir de vous assurer que les tâches que vous lui confiez puissent être effectuées en ligne sans aucun souci.

A lire aussi : 5 façons faciles d'attirer plus de clients

Pour mener à bien ses prestations, l’assistant virtuel a juste besoin d’un ordinateur et d’une très bonne connexion internet. Il effectue toutes ces tâches à partir de son domicile et selon son propre chronogramme de travail.    

Quelles sont les tâches d’un assistant virtuel ?

Les missions qui peuvent être confiées à un assistant virtuel sont nombreuses et variées. Elles vont dépendre naturellement de la formation de base suivie par le professionnel. Mais très souvent, l’assistant virtuel est beaucoup plus polyvalent qu’un secrétaire ordinaire.

Il est sollicité pour apporter son aide aux activités administratives ou à la gestion des médias sociaux. On fait appel à ses services par exemple pour exécuter des tâches répétitives et parfois ennuyeuses dont le chef d’entreprise voudrait s’en débarrasser. Entre autres activités réalisées par un assistant virtuel, vous avez :

  • La production de contenus pour des blogs, des réseaux sociaux ou sites web ;
  • La gestion du service client et de la comptabilité d’une structure ;
  • La gestion des appels téléphoniques ;
  • La gestion d’agenda, la programmation d’événements et la saisie des données en back-office ;
  • L’élaboration de fiches techniques de produits ;
  • La recherche de contacts et de prospects pour une activité commerciale ;
  • La gestion des ressources humaines d’une entreprise (réception des CV et lettres de motivation, publication des offres d’emploi, analyse des profils de candidats,…) ;
  • L’analyse statistique.

Quels sont les tarifs des prestations d’un assistant virtuel ?

virtuel quel travail, quel tarif et comment devenir assistant

Les prestations d’un assistant virtuel sont facturées en fonction du nombre d’heures de travail effectuées. Vous êtes libre d’opter pour la facturation qui vous convient (à l’heure, à mi-temps ou à temps plein). Il est également possible de procéder par abonnement (forfait mensuel ou annuel).

Le tarif horaire moyen pour un assistant virtuel est de 15 euros. Si vous choisissez la formule d’abonnement par jour (1 à 2 heures par jour), vous pourrez toucher entre 60 et 150 euros par mois. Pour une tarification de demi-journée (75 heures pour 20 jours de travail), vous gagnerez environ 500 euros par mois.

Étapes à suivre pour devenir un assistant virtuel

Pour prétendre au métier d’assistant virtuel, vous avez besoin d’une bonne formation en secrétariat en plus d’une certaine expérience professionnelle. Les formations de BTS en Support et Action Managériale ainsi que le BTS en Assistance de Direction correspondent aux nouvelles exigences du métier à l’heure où la concurrence se fait plus rude.

Quelle que soit votre formation, vous devez faire preuve d’engagement et de professionnalisme pour réussir en tant qu’assistant virtuel. Voici quelques étapes importantes pour y parvenir :

Trouvez vos premiers clients

Choisissez de démarrer par des tâches simples même si elles ne sont pas bien rémunérées. Cela vous permettra de construire votre image et par la même occasion d’avoir vos premiers clients.

Rassemblez des témoignages

N’hésitez à demander à un client satisfait de laisser un témoignage sur la qualité de votre travail et votre aptitude à respecter les délais. Ces témoignages vont aider à convaincre d’autres clients quant à votre fiabilité et vous pourrez décrocher plus de contrats.

Restez focaliser sur votre offre et votre cible

Définissez clairement votre offre de service en vous concentrant sur les missions qui vous sont les plus gratifiantes. Restez en tout temps concentré sur votre cible pour garder un bon niveau de motivation.

Tout faire pour fidéliser ses clients

N’hésitez pas à proposer d’autres prestations à vos clients, assurez-vous de toujours avoir des échanges cordiaux et professionnels avec ceux-ci. Vous pouvez quelquefois les aider gratuitement pour certaines tâches pour davantage les fidéliser.

Pensez aux recommandations

Se faire recommander  est aussi un bon moyen d’obtenir des clients. La recommandation d’un tiers permet de mettre en exergue la qualité de votre service et votre efficacité.

à voir

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy