15 tactiques étonnantes pour écrire du bon contenu à chaque fois

write great content

Ressentez-vous un grand doute avant de publier du contenu ?

A lire également : Gérer les conflits au sein de votre équipe

Votre insécurité augmente-t-elle à mesure que les jours passent et que vous constatez que votre écriture ne reçoit pas de succès ? Comment pouvez-vous vous assurer que vous écrivez un contenu de qualité ?

Essentiellement, vous devez vous assurer que votre contenu est bien organisé, facile à lire et consultable. En fait, il y a une quinzaine de points distincts à vérifier pour s’assurer que votre écriture reçoit l’attention que vous voulez.

A lire aussi : Conseils pour la gestion de votre stagiaire

Sans plus attendre, voici comment vous pouvez écrire du bon contenu, à chaque fois :

I. Évaluez votre message

Evaluate Post

Votre message vaut-il le temps de votre lecteur ? C’est engageant ? Pourquoi a-t-il été écrit ?

1. Vos lecteurs potentiels s’intéressent-ils à votre sujet ?

Avant de commencer le processus de rédaction du contenu, demandez-vous si les gens veulent lire sur votre sujet. Effectuez une recherche à l’aide de l’outil Google Keyword Tool (ou Google) pour évaluer l’intérêt. Regardez combien de personnes effectuent des recherches sur votre sujet par mois et identifiez les sites dont vous pouvez battre les visites.

2. Est-ce que votre message a un but ?

En supposant que vous n’écrivez pas une anecdote humoristique, votre écriture est-elle utile ? Est-ce que ça répond à une question ? Est-ce qu’il y a un but ? Assurez-vous que votre lecteur peut apprendre quelque chose de votre message.

3. Votre contenu est-il spécial ?

Apportez-vous quelque chose de différent à la discussion sur ce sujet ? Ou recyclez-vous ce qui a déjà été écrit ? Votre poste devrait être spécial. Assurez-vous que vos écrits apportent quelque chose de nouveau à la discussion. Envisagez d’inclure des graphiques utiles ou de fournir une couverture plus complète que d’autres sources.

II. RÉFÉRENCEMENT

seo

4. Rédigez des titres passionnants.

Ecrivez un titre irrésistible. Il est important d’inclure vos mots-clés dans le titre pour l’optimisation de la recherche, mais vous devez inciter les lecteurs à suivre le lien. Apprenez à formuler les meilleurs titres d’articles. La prochaine fois, essayez de commencer votre rubrique par un “Comment faire” ou par un chiffre. Après tout, tout le monde aime les chiffres.

5. Modifier la limace.

Slug est la partie de votre en-tête qui fait partie de l’adresse Web. Votre CMS peut automatiquement faire de chaque mot de votre titre une partie de votre adresse web. Cela peut distraire les moteurs de recherche de votre mot-clé désiré. Pour résoudre ce problème, supprimez le jargon non désiré et ne conservez que le mot-clé désiré dans l’adresse Web de votre message.

6. Utilisez votre mot-clé dans son contexte.

Votre mot-clé est dans votre titre et c’est le seul mot dans votre limace. N’oubliez pas de l’utiliser tout au long de votre écriture ! Il devrait apparaître périodiquement dans votre contenu.

7. Ne sous-estimez pas les sous-titres.

Vos sous-titres contribuent à l’écriture d’un excellent contenu de deux façons. Premièrement, ils optimisent votre contenu pour les moteurs de recherche. Utilisez les balises d’en-tête (H1, H2, H3) pour indiquer les niveaux de titre et de sous-titre aux moteurs de recherche. L’écriture qui est correctement étiquetée dans les en-têtes est plus susceptible d’être reprise par les moteurs de recherche, donc soyez stratégique quant au texte que vous choisissez pour vos sous-titres. Ce devraient être les mots que vous voulez que les moteurs de recherche trouvent.

N’oubliez pas non plus que la plupart des lecteurs trouvent de gros morceaux de texte intimidants. Les sous-titres rendent votre contenu accessible et facile à lire en le divisant en morceaux faciles à gérer.

III. L’organisation

Organization

Donnez à vos lecteurs une raison de lire votre contenu. Donnez à votre mise en page un aspect gérable et facile à regarder.

8. Soyez bref.

N’écrivez jamais de grands paragraphes et ne justifiez pas votre texte. Les longs paragraphes font fuir les lecteurs. Sans pouvoir balayer à l’avance pour voir les sous-titres, vos lecteurs ne peuvent pas déterminer si le contenu en vaut la peine. Puisqu’ils ne vont pas risquer de faire l’effort de lire quelque chose de sans valeur, ils quitteront votre page.

9. Supposons que vos lecteurs ne liront pas tout.

Vos lecteurs ne feront jamais d’effort pour lire quelque chose de fastidieux. Supposez que vos lecteurs sont pressés, manquent de concentration, ou les deux. En fait, supposons que tout votre message ne sera pas lu. Écrivez plutôt vos points les plus importants dans un format que les lecteurs verront d’un coup d’œil.

Lorsque c’est approprié, faites des listes à puces. De même, l’écriture en gras et en italique attire le lecteur. Fournissez à votre public des raccourcis pour qu’il se sente à l’aise de se déplacer dans votre contenu.

10. Faites des choix d’image judicieux.

Vos images devraient attirer et intriguer les lecteurs. Choisissez des images attrayantes et excitantes, et assurez-vous de tirer le meilleur parti de vos images en les liant à vos mots-clés.

Voici comment faire :

  • Modifiez le nom de fichier de votre image par défaut pour qu’il corresponde à vos mots-clés.
  • Modifiez le titre de l’image pour qu’il corresponde à vos mots-clés.
  • Modifiez le texte alternatif pour qu’il corresponde à vos mots-clés.

N’oubliez pas d’étiqueter vos photos. Vous pensez peut-être qu’il est évident que votre image va dans le bon sens, mais une légende peut vraiment aider votre lecteur. Et bien sûr, vous ne voudriez pas manquer une occasion de référencement.

11. Faites des références à des contenus passés.

Avez-vous déjà écrit du contenu qui s’applique à l’écriture que vous êtes sur le point de publier ? Assurez-vous d’insérer des hyperliens pour renvoyer les lecteurs à votre contenu précédent. C’est un excellent moyen d’augmenter le lectorat de vos messages précédents et de garder les gens sur votre site Web.

De plus, les moteurs de recherche prendront connaissance de vos hyperliens. Ne dépassez pas une petite poignée de liens. Rappelez-vous que vous voulez que votre contenu ait l’air convivial et gérable.

12. Faites des références à des contenus externes.

N’oubliez pas d’attribuer votre contenu à des sources externes, le cas échéant (par exemple, les autorités originales qui soutiennent votre texte).

13. Vérifiez vos métadonnées.

La langue qui se trouve dans vos métadonnées apparaît dans les résultats de recherche, juste en dessous du titre de votre message. Assurez-vous d’être satisfait de la langue des métadonnées et, si ce n’est pas le cas, éditez-la.

Comment savoir si les métadonnées racontent la bonne histoire ? Posez-vous les mêmes questions que vous vous poseriez au sujet de votre titre. Les métadonnées supportent-elles ce que vous voulez dire sur vos mots-clés ? Cette information est-elle passionnante ? Attirera-t-il des lecteurs potentiels vers votre contenu ?

14. Modifiez l’extrait.

Votre CMS peut automatiquement remplir le champ extrait avec le début de votre message. Mais il n’y a qu’une quantité limitée de contenu qui peut entrer dans le champ de l’extrait. Il en résulte généralement une sélection inappropriée du contenu qui est maladroitement coupé par la limite du nombre de caractères. Assurez-vous de sélectionner une partie logique et convaincante de votre texte et de la copier dans le champ de l’extrait.

15. Dites à vos lecteurs ce qu’ils doivent faire !

Rappelez-vous qu’un contenu de qualité doit promouvoir votre site Web et votre travail. Chaque message doit faire la promotion de votre marque et de vos services. En tant que tel, votre contenu doit persuader vos lecteurs de faire quelque chose.

Que devriez-vous demander à vos lecteurs de faire ? Demandez-leur de s’inscrire à votre liste de diffusion, de répondre par un commentaire ou de partager votre article. Cette demande devrait arriver vers la fin de votre contenu.

Quelques points de plus

N’oubliez pas de relire les épreuves. Montrez votre texte à une collègue – elle pourrait attraper quelque chose que vous avez raté. Exécutez votre contenu dans Copyscape pour vous assurer que vous n’êtes pas sur le point d’afficher une copie redondante d’un contenu déjà publié. La vérification est bon marché et en vaut la peine !

Ne postez plus jamais sans avoir vérifié que vous avez complété ces 15 étapes faciles, et vous écrirez du bon contenu. A chaque fois.