Le Cloud est devenu incontournable pour les entreprises, mais comment être sûr de faire les bons choix à long terme ? 

Depuis quelque temps, le Cloud Computing est devenu un outil majeur pour les entreprises. Il s’agit d’une solution moins onéreuse et assez fonctionnelle qui est utilisée pour la sauvegarde et le stockage des données. Elle se présente comme une meilleure option pour les sociétés et structures publiques qui se voient dispenser de l’achat des applications et serveurs onéreux. 

À part son rôle de stockage de fichiers, le cloud intervient aussi dans la mise en œuvre des innovations et augmente la rentabilité des sociétés. Que savoir alors sur cet outil de stockage et comment s’y prendre pour faire un choix adéquat pour sa société ? 

A découvrir également : Ce qu'il faut rechercher dans une bonne paire de gants de grillade : Top examen des gants de BBQ

Cloud Computing : que peut-on comprendre sur cet outil ?

Le Cloud Computing encore nommé « Informatique dans les nuages » est un espace d’approvisionnement informatique. Cet outil est installé hors de l’entreprise et permet de sauvegarder les informations de même que les applications. Ainsi, on peut y accéder à tout moment et depuis n’importe où. Cependant, contrairement à ce que révèle son nom, il ne s’agit pas d’un outil virtuel. En effet, les données sont sauvegardées dans un système nommé Datacenters composé de grandes salles de serveurs.

Cloud Computing : quels sont les différents types ?

Il existe trois types de solutions d’hébergement Cloud possibles. Vous pouvez opter pour celle de votre choix en tenant compte des besoins de votre société :

A lire en complément : Pourquoi faire appel à une agence web pour la refonte de votre site ?

Le Cloud public

Il permet de sauvegarder en ligne toutes les données exploitées ainsi que toutes vos ressources informatiques sur des serveurs publics. Tous les utilisateurs peuvent accéder à ces données stockées dans un but de mutualisation et d’accès personnalisé. Le coût d’achat du Cloud est fonction de la quantité de données sauvegardées ainsi que des personnes qui se servent de ces informations. Microsoft Azure ou AWS sont des exemples de Cloud public.

Le Cloud privé

Pour les sociétés désirant avoir sous la main leurs logiciels métiers et leurs informations, c’est le type de cloud qu’il leur faut. Ce type de Cloud appartient à la société même s’il est installé en dehors des locaux de l’entreprise. Les serveurs privés sont alors disponibles pour recueillir les données sauvegardées. 

Il se peut que l’entreprise se serve des serveurs d’un prestataire externe comme TVH Consulting pour la sauvegarde des données. On a plus de liberté avec le cloud privé. Cependant, c’est une option assez onéreuse que le nuage public. Microsoft Azure ou le cloud français Claranet sont des exemples de Cloud privé.

Le Cloud hybride 

Le cloud hybride est l’intermédiaire du nuage privé et du nuage public. On retrouve des avantages des deux types de cloud. Le cloud public se charge de la sauvegarde de certaines données. Il s’agit souvent des solutions collaboratives et de la messagerie. Le cloud privé s’occupe quant à lui de la sauvegarde des autres données.

Cloud Computing : quels sont les modèles d’hébergement de consommation disponibles ?

Il existe trois modèles d’hébergement de cloud. Pour en choisir un, il faudra prendre en compte les besoins de l’entreprise.

  • Le modèle PaaS : un service de plateforme. Ce modèle est retrouvé avec les clouds Microsoft Azure et AWS.
  • Le modèle IaaS : Un service d’infrastructures. C’est un modèle qui sert à bénéficier d’une bonne puissance à moindre coût pour les infrastructures utilisées sur des serveurs virtuels.
  • Le modèle SaaS : Un service software. Ce modèle sauvegarde et exécute les applications grâce à une puissance et une rapidité fournies par les serveurs externes. C’est un modèle assez utilisé par les grands concepteurs de logiciels. En effet, ces derniers ne veulent pas se servir des informations des ordinateurs et désirent accéder à l’outil à tout moment et n’importe où grâce à une connexion Internet.

Cloud Computing : un outil offrant de réels avantages pour les sociétés

Beaucoup de sociétés se penchent désormais sur l’utilisation du Cloud pour le stockage des informations et applications. Ceci n’est pas anodin puisque faire recours au système cloud peut être avantageux sur plusieurs plans.

Un outil assez flexible

À l’opposé du On-premise encore connu comme infrastructures physiques, le nuage dispose d’un atout lui permettant de se conformer aux besoins de l’entreprise, peu importe leur impact. En effet, chaque besoin dispose d’une solution. Les solutions sont déterminées en fonction de l’espace de sauvegarde nécessaire et de la puissance du calcul. 

Pour accéder à ces différentes solutions, il suffit d’avoir une simple connexion Internet. C’est un moyen qui offre la facilité d’optimiser le déplacement et l’agilité des utilisateurs de l’outil. En cas de changement de besoin, il faut juste passer à la solution supérieure ou à la solution inférieure. Ce qui donne davantage d’espace de stockage.

Une solution assez économique 

Le but de la flexibilité de l’outil est de le paramétrer en tenant compte des besoins spécifiques de l’entreprise. Par conséquent, cela sera plus avantageux qu’une solution classique, car l’investissement sera presque identique aux besoins de l’entreprise. Le budget prévu sera essentiellement utilisé pour acquérir des solutions utiles et susceptibles de répondre aux attentes et besoins de l’entreprise.

Cela peut permettre d’économiser assez s’il n’y a pas d’investissement initial. Toutefois, il y a des frais d’exploitation liés à la location de ressources informatiques. Cependant, l’achat de serveurs informatiques n’est plus opportun. Aussi, la sollicitation des services d’un prestataire externe dispense l’entreprise de l’achat d’équipements et d’applications servant à installer l’outil de sauvegarde externe. Les seuls frais à débourser sont ceux de l’abonnement cloud effectué par mois. Cet abonnement est ajusté en fonction des besoins de l’entreprise et fait partie des charges de l’entreprise et non des financements. 

Disponibilité de l’équipe informatique pour d’autres travaux

Aujourd’hui, avec le cloud et les prestataires externes, il sera possible de faire fonctionner l’infrastructure informatique. Plus besoin de mobiliser toute l’équipe informatique. Les agents informatiques assez importants peuvent vaquer à d’autres occupations plus primordiales. Ainsi, cette perte de temps inutile peut être conjuguée à des tâches comme la formation, le dépannage des postes de travail, le contrôle des stockages en ligne, l’accompagnement des changements, la mise en œuvre des systèmes de lutte contre les cyberattaques et bien d’autres.

Outil très simple et rapide

La simplicité et la rapidité de cet outil sont des atouts majeurs à ne pas oublier. Le cloud est opérationnel en un temps record grâce à un déploiement assez rapide et une meilleure mise en marche. Dès qu’il est installé, les utilisateurs n’auront qu’à lancer la machine avec la prise en main des applications disponibles.

Le cloud est une solution idéale pour toute entreprise en quête de développement. Avec plusieurs atouts, il permet de gagner du temps et de l’argent.

à voir

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy